Association Biodiva’R

Conférence CCFD à Maurs Jeudi 6 mars 2008 à 20h30

vendredi 29 février 2008 par Biodiva

Soirée Débat avec M. Cardenas RICARDO LEON, Vétérinaire responsable de projets de Développement Agricole Durable en COLOMBIE.

PROGRAMME : - Présentation de la campagne du CCFD et de la Colombie - Les projets de développement de l’institut « Mayor Campesina » Débat avec la salle

Venez Nombreux !!

Contact sur Maurs : Pierre Couderc - tel 04 71 49 01 54


En appui aux paysans démunis

Actions de terrain et lobby pour la souveraineté alimentaire

Le contexte

La vallée du Cauca, au sud-ouest de la Colombie, est une région de grande diversité biologique. Les paysans y vivent surtout sur les versants plantés majoritairement de café. Une minorité de propriétaires terriens possède la majorité des terres cultivables. A l’opposé, quatre paysans sur cinq vivent dans la pauvreté et l’insécurité alimentaire. D’autres facteurs compromettent l’avenir de la paysannerie familiale : l’extension de la monoculture, l’utilisation croissante des engrais chimiques, le développement de l’élevage extensif, enfin la pression du conflit armé et des groupes paramilitaires présents dans la région.

Le partenaire

L’IMCA (Instituto mayor campesino) travaille depuis 44 ans avec les paysans de Vallée du Cauca qui ont été repoussés dans les montagnes. Il défend une proposition de développement régional durable et intégral, expérimentée dans une ferme agro économique.

Le projet

L’objectif de l’IMCA est de renforcer l’économie paysanne par des formations et d’améliorer les conditions de vie des paysans en développant des alternatives.

Les réalisations

• L’action de l’IMCA concerne quinze organisations de producteurs situées dans cinq municipalités du centre du département de la vallée du Cauca. • L’association y organise des actions de sensibilisation à l’agriculture biologique et à l’autoconsommation auprès des petits producteurs. Elle incite les paysans à retrouver les savoirs agro écologiques ancestraux. Des formations ont lieu à cette intention, suivies d’expérimentations sur le terrain. • L’IMCA agit à un niveau plus large pour sensibiliser les municipalités à la nécessité d’un modèle d’agriculture plus respectueux des hommes et de l’environnement. • L’association se concerte avec d’autres acteurs de la société civile pour construire une politique publique de souveraineté alimentaire en Colombie.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 259622

RSS RSSfr

Site réalisé avec SPIP 1.8.3 + ALTERNATIVES