Association Biodiva’R

Une mini-serre chauffée pour tout faire

lundi 27 janvier 2014 par Biodiva

Comment bricoler une mini serre chauffante avec (à minima) :

-  un bac transparent et couvercle (environ 5 € maximum là) ;

-  un résistance d’aquarium de 50 ou 100 Watt avec thermostat incorporé réglé sur 25 °C à 30 °C (de 15 à 30 € environ) ;

-  de la pouzzolane, des billes d’argile expansé, de la perlite ou à défaut des cailloux pour entourer la résistance immergée dans de l’eau (surveiller le niveau pour ne pas laisser la résistance au sec). La laine de verre ou de roche n’est pas très pratique car elle est difficile à transpercer pour des boutures, un granulat (la perlite) et plus simple d’utilisation.

L’eau utilisée pour baigner la résistance sera de préférence une eau douce (pas ou peu calcaire) pour éviter la formation d’un dépôt minéral sur la résistance.

L’emploi d’hormones n’est pas obligatoire, tout dépend de la difficulté de bouturage de vos plantes ; dans le doute bouturer côte à côte vos boutures avec des tronçons de branches de saules qui produiront des hormones dans le milieu.


(PNG)

Applications :

-  semis nécessitant beaucoup de chaleur (tomate, aubergine, poivrons, bulbes et semences d’exotiques ...) ;

-  boutures de toutes sorte (tiges, feuilles de Saint Paulia, Bégonia, ...) ;

-  greffes délicates du noyer (voir article ici).


Perfectionnements possibles

-  Améliorer les performances thermiques en isolant le dessous, le pourtour et ajoutant un chapeau isolant le soir : la consommation électrique deviendra ridicule.

-  améliorer le support :

utiliser de la perlite ou des zéolithes.

-  cultiver les racines "en l’air" par aéroponie, cela permet de faire des boutures habituellement "impossibles". Il faut faire flotter sur l’eau chauffée (comme un aquarium) un dispositif de nébulisation de l’eau (avec un peu d’engrais).


Home page | Contact | Site Map | Private area | visits: 257180

RSS RSSen

Site created with SPIP 1.8.3 + ALTERNATIVES