Association Biodiva’R

La réalité des OGM : pour interpeler nos décideurs ...

dimanche 6 avril 2008 par Biodiva

Coordination ATF

Dans le débat actuel sur les OGM, un fait important est oublié : la RÉALITÉ !

Les OGM sont cultivés commercialement à grande échelle depuis maintenant plus de 10 ans. Il est donc possible de tirer un bilan. Ce bilan, les Amis de la Terre le présentent chaque année depuis maintenant 3 ans, en se basant sur des études ou des documents officiels, notamment du ministère de l’agriculture états-unien (1) [1].

L’un des faits marquants est qu’on assiste à une explosion de l’utilisation des herbicides à cause de la multiplication des mauvaises herbes et des insecticides à cause des parasites secondaires. Et pourtant, on entend toujours des élus répéter, comme les firmes de biotechnologies, que les OGM permettent de réduire la consommation de produits chimiques.

Aujourd’hui 80% des OGM servent à nourrir les animaux des pays riches. Et comme si ça ne suffisait pas, en 2007, 25% du maïs états-uniens a servi à produire de l’éthanol pour les voitures. Cela n’empêche pas les mêmes élus de répéter, tout comme les firmes de biotechnologies, que les OGM servent à nourrir les pauvres !

Depuis plus de 20 ans, l’insuline qu’utilisent les diabétiques est fabriquée par des bactéries modifiées génétiquement. A-t-on jamais vu des « anti-OGM » s’opposer à ces OGM ? Cela n’empêche pas encore les mêmes élus de dire, comme les firmes de biotechnologies, que les « anti-OGM » sont contre la recherche.

Les OGM ont ruiné des milliers de petits paysans en Afrique du Sud et en Inde car les rendements n’étaient pas au rendez-vous. Au Brésil, en Argentine, au Paraguay des centaines de milliers de familles de petits paysans et d’ouvriers agricoles ont été chassées vers les bidonvilles des grands centres urbains. En Allemagne par contre, la politique du gouvernement en faveur de l’agriculture biologique a créé 150 000 emplois ! [2]

Alors que la France souffre de chômage massif et que le modèle agricole français perd chaque année des milliers d’agriculteurs, ces mêmes élus, au lieu de suivre l’exemple allemand et de favoriser l’agriculture biologique et l’emploi, préfèrent imposer les OGM au risque de contaminer et faire disparaitre définitivement l’agriculture biologique !

Pour la première fois, l’Argentine vient officiellement de publier une étude qui tire la sonnette d’alarme. On y trouve confirmation de tout ce que nous disons depuis des années : la monoculture du soja OGM entraîne l’érosion des sols, l’augmentation de l’usage des pesticides, la perte de biodiversité et l’exode rural. Va-t-on enfin faire face à la réalité ou laisser encore longtemps ces élus à leur croyance puérile dans la toute puissance de la science, et à leurs rêves enfantins de plantes merveilleuses, aux rendements extraordinaires... ?

Car derrière les contes de fées transgéniques, il y a les comptes en banque de Monsanto, Syngenta, Limagrain. Il est temps de réveiller ces pauvres élus, quitte à choquer leurs âmes sensibles.

[1] Rapport 2007 : http://www.amisdelaterre.org/Les-OGM-pas-aussi-performants-qu.html Rapport 2008 : http://www.amisdelaterre.org/Nouveau-rapport-Les-OGM-augmentent.html _

[2] Rapport : « Les Agricultures paysannes et bio plus compétitives que les OGM » : http://www.amisdelaterre.org/L-agriculture-durable-plus.html _


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 257110

RSS RSSfr

Site réalisé avec SPIP 1.8.3 + ALTERNATIVES